Recrutements

Le LIRIC offre un espace et un environnement de recherche unique autour des pathologies inflammatoires. Nos équipes accueillent scientifiques, médecins, pharmaciens, étudiants, industriels et innovateurs dans une structure très ouverte, qui favorise la créativité, favorise l'innovation et laisse s'exprimer tous les talents.
Vous trouverez ici nos offres de thèse, de stages ou d'emplois.
Si vous voulez vous joindre à nous, n'hésitez pas à nous contacter.

Sujet de Master 2 proposé dans l'équipe Dubuquoy (1)

Bioremédiation des métaux lourds par des microorganismes alimentaires naturels et des bactéries du microbiote intestinal

Tuteur : Benoît Foligné ; Lille Inflammation Research International Center (LIRIC) - UMR995, Université de Lille / Inserm / CHU de Lille. Faculté de Pharmacie, 3 rue du Professeur Laguesse, BP 83, F-59006 Lille Cedex. Tel : 03 20 96 40 08. benoit.foligne_AT_univ-lille.fr

 

description du projet : La bioremédiation in vivo consiste à limiter la biodisponibilité des éléments métalliques toxiques au niveau des muqueuses digestives pour en réduire l’accumulation dans l’organisme. Il est établi que des bactéries alimentaires ont une certaine affinité pour des métaux toxiques par des mécanismes passifs d’adsorption/séquestration, mais aussi par des processus actifs non élucidés, illustrant le concept «Probiotiques versus Xénobiotiques» [1]. Les bactéries du genre Lactobacillus ont montré une bonne aptitude à séquestrer les cations du plomb, du cadmium et des preuves d’efficacité vis-à-vis d’expositions aiguës ou chroniques ont été établies chez la souris, et plus récemment chez l’homme. Ces potentiels de détoxication sont très spécifiques selon les genres bactériens, mais aussi entre les souches au sein d’une même espèce. La biodiversité des bactéries commensales humaines offre aussi un large éventail de microorganismes à fort potentiel de bioremédiation, encore peu exploré. Le projet de Master 2 Recherche consistera à (i) identifier des microorganismes à forte capacité de captation vis-à-vis de quatre contaminants métalliques (Pb, Cd, As et Al) et (ii) en évaluer la performance protectrice dans des modèles précliniques, chez la souris.

[1]. Monachese et al. Bioremediation and tolerance of humans to heavy metals through microbial processes: a potential role for probiotics? Appl Environ Microbiol. 2012, 78(18):6397. 

Sujet de Master 2 proposé dans l'équipe Dubuquoy (2)

Caractérisation fonctionnelle du pathovar Adherent-Invasif d’E.coli (AIEC).

Tuteur : Marie Titécat – LIRIC-U995 Inserm | Université de Lille  | CHU de Lille. Equipe Dubuquoy : Maladies Inflammatoires digestives : physiopathologie et développement de cibles thérapeutiques. Place Verdun 59045 Lille. Tel: 03 20 44 49 44. marie.titecat_AT_chru-lille.fr

 

description du projet : Le pathovar adhérent-invasif d’Escherichia coli (AIEC) est retrouvé avec une plus forte prévalence et une abondance accrue dans les muqueuses intestinales de patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. A ce jour, aucun marqueur moléculaire fiable n’est disponible et l’identification des AIECs, essentiellement phénotypique, est relativement fastidieuse. Le sujet propose la mise au point d’un criblage automatisé à haut débit utilisant la microscopie de fluorescence. Cette méthode doit permettre l’identification, la quantification et la caractérisation de la virulence de clones d’E. coli à partir de prélèvements fécaux d’un patient. Elle repose sur l’analyse quantitative d’images représentatives de l’invasion de diverses lignées de cellules épithéliales et de macrophages par des bactéries marquées. Au-delà de l’intérêt évident en termes de diagnostic et de suivi de l’évolution de la maladie de Crohn, l’outil doit pouvoir servir à évaluer la contribution synergique ou antagoniste d’autres bactéries du microbiote intestinal, mais aussi à tester l’efficacité de molécules ciblées ou de probiotiques à visées anti-inflammatoires et anti-invasives. Les résultats ainsi obtenus in vitro seront corrélés in vivo dans le modèle Caenorhabditis elegans.

Sujet de Master 2 proposé dans l'équipe Dubuquoy (3)

Mécanismes cellulaires du défaut de régénération hépatique au cours de l’hépatite alcoolique

Tuteur : Laurent Dubuquoy – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

description du projet : L'hépatite alcoolique aiguë (HAA) est la forme la plus grave de la maladie alcoolique du foie. Sa survenue est associée à un risque élevé de progression vers le décès. En effet, 40% des patients atteints d’HAA meurent de complications liées aux lésions hépatiques. L’amélioration du traitement est essentielle et le développement de nouvelles thérapies doit s’appuyer sur une meilleure compréhension de la maladie afin d’identifier les principaux mécanismes, inconnus à ce jour, conduisant au décès des patients. Les modèles animaux ne sont pas en mesure de reproduire l’atteinte hépatique de l’HAA, d’où la nécessité d’une approche translationnelle reposant sur l’analyse des tissus de patients atteints d’HAA dont nous disposons au laboratoire.
Des données préliminaires suggèrent une profonde altération de la régénération hépatique des patients atteints de HAA, associée à un envahissement du parenchyme hépatique par des cellules progénitrices bipotentes.
Grâce à une collection de tissus humains unique au monde et des techniques de biochimie, histologie, biologie cellulaire et moléculaire, l’étudiant en M2R étudiera les facteurs et voies de signalisation influençant la régénération hépatique dans le contexte de l’HAA.
Le programme de recherche proposé permettra de mieux comprendre l'hépatite alcoolique aiguë et de trouver de nouvelles cibles pour développer des stratégies thérapeutiques originales.

Sujet de Master 2 proposé dans l'équipe Gottrand (1)

Le GLP-2 : un facteur intestino-trophique pour le prématuré ? Études expérimentales ex-vivo dans un modèle murin novateur

Tuteur: Dr. Jean-Luc Desseyn & Pr. Jean Lesage,  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

description du projet : Les naissances prématurées sont en constante augmentation et représentent 60 000 naissances/an en France. La prématurité est associée à des risques accrus d’intolérance digestive et d’entérocolite ulcéro-nécrosante. À ce jour, il n’existe aucun traitement susceptible d’améliorer la maturation et l’intégrité de la barrière intestinale chez le prématuré. Afin d’obtenir un modèle d’étude de ces pathologies digestives, nous souhaitons développer un modèle ex-vivo d’étude de la maturation intestinale. Dans ce but, nous utiliserons des explants embryonnaires de l’ensemble estomac-intestin de souris qui seront mis en culture. Le GLP-2 est une hormone intestinale actuellement utilisée en clinique chez l’adulte pour stimuler le renouvellement de la muqueuse intestinale et accroître ses capacités d’absorption. Ce facteur pourrait représenter une thérapeutique prometteuse en gastro-entérologie pédiatrique. Les objectifs du stage proposé sont : 1/ de caractériser le modèle ex-vivo expérimental d’étude de la maturation intestinale ; 2) d’évaluer l’impact du GLP-2 sur la maturation intestinale et l’intégrité de la barrière intestinale dans ce modèle par différentes techniques (IHC, morphométrie, mesure de perméabilité et expression d’enzymes et marqueurs digestifs)..

Sujet de Master 2 proposé dans l'équipe Gottrand (2)

Étude d’un nouveau facteur de croissance dans le développement pulmonaire fœtal

Tuteur: Dr. Jean-Luc Desseyn & Dr. Valérie Gouyer, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

description du projet : Le but du stage est conforter nos résultats préliminaires et de montrer qu’une protéine avec une fonction structurale a aussi une activité « Facteur de Croissance » sur le développement pulmonaire murin. L’étude fera appel aux techniques d’histologie, d’immunohistochimie, d’immunofluorescence 3D (microscopie à feuillet de lumière), de production et caractérisation de molécules recombinantes et d’imagerie en fluorescence sur culture d’explants provenant de souris transgéniques GFP avec différentes stimulations par les protéines recombinantes. Une étude des cellules immunitaires est envisagée.
Les résultats montreront que la molécule recombinante stimule la différentiation et la prolifération cellulaire dans le développement pulmonaire et pourrait représenter une molécule d’intérêt dans la réparation de l’épithélium.

Sujet de Master 2 proposé dans l'équipe Gower (1)

Etude de l’interaction microbiote/xénobiotique dans le développement des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : exemple de la mycotoxine Déoxynivalenol.

Tuteur : Cécile Vignal – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

description du projet :
La mycotoxine Déoxynivalenol (DON), produite par les champignons de type Fusarium, est un contaminant retrouvé dans les produits céréaliers partout dans le monde. DON cause de nombreux effets toxiques en termes de croissance, réponse immune, reproduction ou développement. Au niveau intestinal, DON affecte des fonctions immunes clés qui pourraient conduire au développement de la maladie de Crohn (MC).
L’objectif de ce projet est d’étudier le lien entre l’exposition au DON et la maladie de Crohn. Il est basé sur l’hypothèse qu’un défaut de détoxification de DON, faisant intervenir la flore intestinale et les enzymes endogènes, pourrait conduire à une susceptibilité accrue au DON chez ces patients.
Des urines, du sang, des selles et des biopsies de patients atteints de MC et de patients contrôles seront collectés et les niveaux de DON et de ses métabolites y seront quantifiés. Des biopsies coliques seront incubées en présence de DON et une analyse transcriptomique sera effectuée afin d’établir le profil d’expression génique de la muqueuse colique des patients atteints ou non de MC en réponse au DON. En perspective de ce travail, une étude sur souris à flore humanisée sera réalisée et les effets d’une intoxication par DON sur le microbiote intestinal et la réponse immune seront analysés. Ce projet permettra de mieux comprendre l’impact de la contamination alimentaire par DON chez des individus sains et vulnérables tels que les patients atteints de maladie de Crohn.

Sujet de Master 2 proposé dans l'équipe Gower (2)

Effets d’une exposition périnatale aux nanoparticules sur la santé intestinale chez la souris

Tuteur : Cécile Vignal – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

description du projet : Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) sont des pathologies multifactorielles qui se caractérisent par une inflammation d’une partie de la paroi du tube digestif. L’origine de ces pathologies est mal connue. On suppose aujourd’hui qu’elles résultent d’une anomalie de la réponse immunitaire de l’intestin survenant chez des individus génétiquement prédisposés. De nombreux gènes de susceptibilité pour ces maladies ont été identifiés mais ils ne permettent d’expliquer qu’une fraction mineure de leur développement. En revanche, de plus en plus d’arguments soulignent l’importance des facteurs environnementaux dans leur survenue. Notre équipe s’intéresse à la notion d’origine développementale de ces maladies et en particulier la période critique que constitue la vie embryonnaire. Notre projet consiste en l’étude des effets d’une exposition de la souris gestante aux nanoparticules sur la santé intestinale du petit de sa naissance à l’âge adulte. Les effets seront évalués sur des marqueurs histologiques, moléculaires et fonctionnels.
Ce projet permettra de mieux comprendre l’impact d’une exposition périnatale aux facteurs environnementaux sur la survenue à l’âge adulte d’une maladie chronique ainsi que la fenêtre d’opportunité qu’offre cette période pour la prévention.

Sujet de Master 2 proposé dans l'équipe Gower (3)

Etude des altérations de la défense contre les infections pulmonaires suite à l’exposition aux particules de l’air

Tuteur : Mathilde Body-Malapel (LIRIC-U995)– Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Muriel Pichavant (CIIL) - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

description du projet : L’exposition à la pollution atmosphérique a été montrée comme augmentant les risques d’infections respiratoires mais les mécanismes ne sont pas connus. Le but de ce projet est d’étudier les effets de l’inhalation de particules de l’air sur la défense de l’hôte contre 2 types d’infections respiratoires : les infections par Streptococcus pneumoniae et par Haemophilus influenzae non typable.
Des souris seront exposées en chambre d’inhalation à des particules de l’air à des taux similaires à ceux rencontrés en cas de pic de pollution atmosphérique. Les phases d’exposition aux particules atmosphériques se feront soit en amont, soit pendant la phase de développement des infections. L’impact de l’inhalation des particules de l’air sur la défense contre les infections respiratoires sera déterminé sur les taux de survie, les taux bactériens pulmonaires, le recrutement de cellules immunitaires et l’expression de cytokines au niveau pulmonaire. Des cibles mécanistiques seront identifiées par cytométrie en flux et microarray, et ces pistes seront étudiées à l’aide de souris spécifiquement invalidées pour la cible ou de molécules modulatrices de cette cible.
Ce projet devrait permettre de mieux comprendre comment la pollution atmosphérique altère la réponse immunitaire contre les infections pulmonaires et de proposer d’éventuelles pistes thérapeutiques.

Sujet de Master 2 proposé dans l'équipe Gower (4)

Importance de la réaction de sevrage dans la programmation pathologique de la susceptibilité aux additifs alimentaires.

Tuteur : Mathilde Body-Malapel (LIRIC-U995)– Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

description du projet :La réaction de sevrage a lieu entre le 14ième et le 28ième jour de vie chez la souris en réponse à la diversification de l’alimentation. Il se produit alors un boost inflammatoire au niveau de l’iléon, et l’absence de cette réaction provoque à l’âge adulte une susceptibilité aux modèles expérimentaux d’inflammation intestinale. D’autre part, certains additifs alimentaires sont soupçonnés de favoriser le développement des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (maladie de Crohn et rectocolite hémorragique), car leur ingestion provoque une inflammation intestinale de bas grade.
Notre hypothèse est que les sujets rendus susceptibles à l’inflammation intestinale par un défaut de réaction de sevrage vont présenter une hypersensibilité aux additifs alimentaires.
L’effet de l’intoxication de l’alimentation par des additifs alimentaires sera comparé à l’âge adulte entre des souris ayant développé une réaction de sevrage normale et des souris chez lesquelles la réaction de sevrage aura été inhibée. Les effets de l’intoxication alimentaire seront évalués sur des paramètres cliniques, histologiques, et moléculaires d’inflammation colique et iléale.
Ce projet permettra d’apporter un lien entre la programmation pathologique périnatale et les facteurs de risque environnementaux et donc de mieux comprendre les conditions dans lesquelles les additifs alimentaires entrainent le développement de symptômes digestifs.