×

Message

Il n'y a pas de résultat.

Libération d’agents anti-inflammatoires contrôlée par des nanoparticules pour le traitement des MICI

Workpackage : WP4

L’inflammation chronique est la complication majeure des maladies intestinales. Les traitements actuels ciblent la réponse immunitaire locale par des immunomodulateurs ou l’inflammation locale par des agents anti-inflammatoires. Cependant, ces traitements de sont pas pleinement efficaces et requièrent le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques. C’est le cas des nanoparticules qui sont utilisées pour améliorer la libération contrôlée et l’efficacité d’agents anti-inflammatoires non stéroïdiens comme la curcumine, la mesalamine et autres molécules innovantes développées par nos chercheurs. Les nanoporteurs peuvent également vectoriser des immunomodulateurs, comme l’IL-10, pour reprogrammer localement le système immunitaire vers un profil anti-inflammatoire. l’IL-4 semble être aussi un bon candidat comme démontré dans les cas de bilharziose. Ces nanoporteurs peuvent être administrés par voir orale et doivent traverser la barrière mucosale. Les mécanismes de libération contrôlée ainsi que l’efficacité de la nanoformulation sont examinées in vitro et in vivo dans l’epithelium intestinal sain ou inflammatoire.