Développement d’antagonistes du récepteur PAR2 pour le traitement du syndrome irritable de l’intestin

Responsable : Régis Millet

Workpackage : WP4

Protease-activated receptor 2 (PAR2) est un récepteur couplé aux protéines G qui a un rôle central dans les processus inflammatoire et nociceptif. Les expériences sur modèles animaux suggèrent que PAR2 est important pour l’hypersensibilité viscérale. De plus, des agonistes endogènes de PAR2 semblent être libérés par le tissu de côlons de patients atteints d’IBS. Ces agonistes pourraient avoir un rôle dans la perception de la douleur viscérale. 

C’est pourquoi les récepteurs PAR2 sont des cibles thérapeutiques très prometteuses dans le traitement de la douleur viscérale. Dans ce contexte, nos chercheurs veulent développer des antagonistes de PAR2 visant à empêcher l’auto-clivage de leur peptide N-terminal nociceptif. Une campagne de criblage virtuel de notre chimiothèque a permis d’identifier de nouveaux antagonistes, basés sur un fragment oxazole et optimisés par des analogues rigides, notamment des oxazoles bicycliques.